Le mot du jour par Benoit, membre de l’équipe d’animation pastorale

Ces dernières semaines, quantité d’enseignants ont déployé une énergie inouïe et ont fait preuve d’une imagination sans aucune mesure pour redonner confiance et espérance à nos enfants !
Nous devons leur être d’une reconnaissance sans borne pour tous ces jeunes dans le doute, dans la crainte, dans l’incompréhension voire dans la souffrance. Je vous partage une belle expérience parmi tant d’autres merveilleuses initiatives.

Une institutrice a, ce jour-là, amené des ballons de baudruche à l’école et a demandé à ses élèves de les gonfler. Chacun a ensuite écrit son nom sur son ballon. Puis, les enfants ont dû jeter leur ballon dans le couloir et l’enseignante les a bien mélangés. Elle leur a alors donné 5 minutes pour retrouver le ballon sur lequel ils avaient écrit leur nom. Les enfants allaient dans tous les sens. Mais quand le temps a été écoulé, personne n’avait récupéré son propre ballon.

L’enseignante leur a alors dit de prendre le ballon le plus proche d’eux et de le donner à la personne dont le nom était écrit dessus. En moins de 2 minutes, chacun avait récupéré son propre ballon.

Elle leur a alors dit : « Les ballons sont comme le bonheur. Personne ne le trouvera s’il cherche uniquement le sien. Au lieu de cela, si tout le monde se soucie les uns des autres, chacun trouvera plus aisément son propre bonheur ! ».

Vous aimerez aussi...